Lectures

Image

Les Guides de l’état du Monde: Argentine.

Ludovic Lamant. Éditions La Découverte.
« ¿ Que pasó ? » Comment l’Argentine, immense territoire au potentiel énorme, a-t-elle pu se laisser distancer ? L’héritage populiste de Perón, la dictature et les errements du néolibéralisme sous Menem ont fait des ravages jusqu’à la crise de 2001 , le Río de la Plata s’est alors mué en laboratoire des luttes inventives.

.

.

.

9782849500590_1_75

Rébellions d’Argentine.

Guillermo Almeyra. Éditions Syllepse

Usines autogérées, piqueteros, assemblées populaires, cacerolazos, luttes paysannes, l’Argentine bouillonnante des années 1990 et de ce début de 21e siècle cherche à tâtons ses voies de sortie de la catastrophe dévastatrice qui la frappe. Guillermo Almeyra nous propose une histoire de ses acteurs, de leur mode d’organisation, de leurs activités sociales et politiques, mais aussi de leurs carences et succès. L’autogestion, au cœur du mouvement de ces mouvements, est devenue une réponse concrète alternative au désastre économique. Les associations de voisins ou de piqueteros font émerger des nouvelles sociabilités et de nouveaux acteurs, hors des usines en friche. Nuancée, l’approche de Guillermo Almeyra n’oublie pas cependant de souligner les tendances régressives qui accompagnent ces élans:remontée des mysticismes; violence et délinquance…

Argentine : Généalogie de la révolte.

Raul Zibechi , CNT, 2004

Aucun mouvement social ne surgit spontanément. Ce livre explore les origines du «Que se vayan todos» [que tous s’en aillent] adressé aux partis de droite comme de gauche. Ce slogan a sa source dans la transformation en profondeur de la société argentine ; transformation imposée par les politiques néo-libérales appliquées sous l’impulsion du FMI, après le coup d’État militaire de 1976.
Les effets de plus de vingt-cinq ans de néo-libéralisme sont là. L’analphabétisme – éradiqué depuis les années 1950 – est réapparu. La misère – limitée à quelques poches régionales – touche aujourd’hui 55 % de la population, soit 17 millions, et l’indigence presque 9 millions. Les garanties sociales et sanitaires sont laminées, toutes les industries nationales sont réduites au minimum ou sont entre les mains de multinationales entièrement libres de ne pas entretenir les installations et d’épuiser les réserves naturelles. La corruption des classes dirigeantes a évidemment atteint les mêmes niveaux mafieux que l’on observe en Russie et aux États-Unis.

Actuellement, en Europe, le néo-libéralisme s’applique aussi quels que soient les gouvernements. L’exemple argentin montre les limites de la «soumission volontaire» et du «fascisme sympa», et l’irruption des résistances et des refus pluriels de la population. Ce mouvement de fond a secoué et ridiculisé les classes dominantes en ce fameux décembre 2001.

sin patron

Sin Patrón , Colectivo Lavaca.

Pour les hispanophones , le livre le plus complet sur les entreprises récupérées.

Écrit par un collectif de journalistes dont Avi lewis et Naomi Klein, cet ouvrage propose une réflexion de fond sur le phénomène des » fabricas recuperadas » ainsi qu’une liste exhaustive de toutes les entreprises récupérées.

Pour chacune des fabricas, les auteurs retracent le parcours de chaque entreprise, les conditions de la faillite, le procesus de récupération et le modèle d’ organisation choisi par les travailleurs.

.

quijouxNéolibéralisme et autogestion.

Maxime Quijoux, Éditions de l’ IHEAL, 2011.

Maxime Quijoux a enquêté dans deux usines de Buenos Aires en mêlant entretiens et observations de terrain. Il a observé des situations de travail contradictoires où se côtoient solidarités ouvrières et conduites concurrentielles ou individualistes. Il découvre aussi des parcours improbables au regard des mobilisations.
A partir de l’expérience argentine, ce livre propose non seulement de redécouvrir l’autogestion à l’ère du néolibéralisme, mais aussi d’interroger la dimension culturelle du travail dans les sociétés contemporaines au travers du prisme du  » travailleur zélé « .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s